Carte IGN sur Geoportail | Vue satellite

Galerie photos du village | Galerie photo chemin de croix et ND de Vie

Blason-lursPerché en balcon au-dessus de la vallée de la Durance, le village jaillit d’une cascade d’oliviers, une des cinq plus belles oliveraies de Provence.
Lurs s’étire en éperon entre le château au nord et le séminaire au sud.

Les historiens s’accordent à attribuer à Charlemagne la fondation de Lurs. Au début du IXème siècle, l’empereur plaça les lieux sous la tutelle des évêques de Sisteron, lesquels y construisirent leurs résidences d’été. Ce bâtiment rectangulaire, massif, résulte de plusieurs campagnes de construction. Sur sa gauche, des pans de murs en moellons de calcaire et la base d’une tour datent du Moyen-Âge. De là, part la promenade des évêques, allée bordée de quinze oratoires, qui mène à la chapelle Notre-Dame de Vie.

D’autres bâtiments à vocation religieuse subsistent aujourd’hui dont le Séminaire et le Prieuré Saint Charles Boromée. L’église, attestée dès le IXème siècle, a été maintes fois remise au goût du jour et agrandie pour s’adapter à l’évolution démographique. Son portail monumental est assorti d’une porte ouvragée et son clocher à peigne accueille 3 cloches.

Lurs
La tour de l’horloge, couronnée d’un campanile en fer forgé, enjambe la ruelle qui commande l’accès au vieux village. Des linteaux de portes et des encorbellements monolithiques, des fenêtres à meneaux sont autant d’éléments d’architecture ancienne à découvrir.

Dans les années 1 960, un théâtre de plein air est construit sur des ruines dans le centre du village pour accueillir des manifestations culturelles qu’organisaient alors l'association les « Rencontres de Lure ». Il se nomme le théatre Marius.

Au nord du village se dresse la silhouette du château, fruit d'époques diverses. Sur la gauche du bâtiment, des pans de murs en moellons de calcaire et la base d'une tour datent du Moyen-Age. De là, part "la promenade des évêques": cette allée, bordée de quinze oratoires, conduit à la chapelle Notre-Dame de Vie.

La chapelle Notre-Dame-de-Vie est placée au bout du chemin de croix dit "promenade des Évêques" marqué par quinze oratoire.

Construite en 1552, elle est relevée en 1662 après avoir été saccagée pendant les guerres de religion.

En 1864, on lui ajoute un clocher-mur et un porche néo-classique assez inattendu, avec deux colonnes.

Une statue de la Vierge en bois polychrome fait partie du mobilier de la chapelle.

Sources et liens :

- Le site de la commune de Lurs
- Lurs sur Wikipédia
- Lurs sur Tourisme-Alpes-Haute-Provence.com

___________
haut de page