Galerie du village de Roussillon (60 photos) | Galerie le Sentier des Ocres (18 photos)

Voir sur Google Maps

blason RoussillonSitué au cœur du plus important gisement d'ocre du monde, le village de Roussillon clame sa singularité minérale par une étonnante palette de couleurs flamboyantes.

En effet, se promener dans ce village relève de l'enchantement. Tant par son étonnante pallette de couleurs que par l'architecture du lieux et ces nombreux témoignages de la Provence d'antan et de son évolutionion au fil des siècless..

Histoire

RousiillonRoussillon est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées depuis la fin du XVIIIe siècle et ont employé mille personnes jusqu'en 1930.

A l'Antiquité, son nom est formé avec le suffixe "one" sur le nom de personne latin Ruscilius (ou Roscilius), éventuellement Rusticelius, et désigne un domaine gallo-romain portant le nom de son fondateur. On a parfois envisagé aussi un dérivé de l'ancien français rossel (pour roseau).

En 987, Roussillon a un petit château établi sur une motte castrale.

Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possède l’église Sainte-Croix, et en perçoit les revenus.

Elle est succéssivement Seigneurie des d'Agoult, des Vins, puis des l'lsle jusqu'à la Révolution.

Charles IX passe dans le village lors de son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour et des Grands du royaume : son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine.

Durant des années c'est vers l'ocre, richesse naturelle qu'offrait le sol que l'activité économique de la commune se tournait.

Au XVIIIe siècle, avec l'augmentation des besoins en fer mais aussi la diversification et modernisation des techniques de traitement des textiles (métiers à tisser) et besoin de teintures, l'exploitation de l'ocre sur Roussillon s'intensifie. De très nombreuses carrières, dont certaines sont toujours visibles, entourent le bourg, mais aussi d'anciennes usines d'ocre (comme l'ancienne usine Mathieu maintenant reconvertie en Conservatoire). Ces carrières et usines étaient disséminées sur plusieurs communes. En plus de Roussillon, on peut noter Villars, Gargas, Rustrel (et son Colorado provençal) et Gignac.

Au XXe siècle, les moyens modernes d'extraction ainsi que la découverte de gisements plus rentables ont peu à peu fait fermer toutes les mines.

Au début des années 1980, le tourisme a remplacé cette industrie minière

Sources et liens ...

Site de la commune de Roussillon

Roussillon sur Wikipédia

___________
haut de page