IGN-Saint Donat le Bas et le Haut

Galerie photos de St Donat le Bas | Voir la vidéo de St Donat le Bas

Galerie photos de St Donat le Haut | Voir la vidéo de St Donat le Haut

Situation géographique des deux édifices

Eglise de Saint Donat le Bas ou de Montfort

La chapelle Saint-Donat de Montfort est une église caractéristique du premier art roman provençal. Elle se situe sur la commune de Monfort au sommet d'une butte située au confluent du Mardaric et du ravin du Pas de Véze en bordure de la D 101 qui rejoint Malfougasse et monte vers Lure depuis la vallée de la Durance au niveau des Mées.

Eglise souterraine de Saint Donat le Bas ou Couvent des Crottes

L'église souterraine de Saint Donat le Haut ou Couvent des Crottes ou Crypte de Saint Donat se situe sur le flanc sud du sommet de la Rouvière dans une doline de 30 m de diamètre et profonde de 10 m.
Pour y accèder, il faut empreinter le GR 6530 à environ 200 m en contrebas de l'Eglise de Saint Donat le Bas, juste après le pont sur la D 101. Suivre ensuite le sentier qui traverse le torrent du Mardaric sur environ 800 m. Sur la gauche se trouvent 2 caïrns qui vous indiquent l'emplacement de la doline et de la crypte.

Histoire ...

Aller à l'histoire de Saint Donat le Haut et voir les liens vers les sources

Saint Donat le Bas ou Saint Donat de Monfort

St Donat le HautCette église porte le nom de St Donat ,comme le vallon où elle est située. Il s'agit sans doute d'une des plus anciennes églises de Provence.
Elle fut bâtie vraisemblablement au tout début du XIème siècle. En effet, un document de 1018 émanant du comte Guillaume II de Forcalquier fait état de la donation de cette église et de son territoire à l'abbaye Saint-André de Villeneuve-les-Avignon. en 1118,une bulle du Pape Gelase II confirme les biens de l'abbaye
Cette église fait partie de l'ermitage où saint Donat aurait vécu jusqu’à sa mort, en 535. Donat d'Orléans aurait évangélisé la région du massif de Lure au Vème siècle à la requête de Jean, l'évêque de Sisteron.
Elle faisait partie d’un ensemble de quatre églises et chapelles :
- Une chapelle en bordure de plateau aujourd'hui disparue.
- Une chapelle à flanc de coteau dont il semble rester quelques vestiges à l'Ouest de l'Eglise.
- L’église du couvent des Crottes dite Saint-Donat-le-Haut, comprenant la grotte qui abrita saint Donat.
- Léglise majeure, dite Saint-Donat-le-Majeur, qui est la seule qui subsiste et de laquelle nous parlons ici.

Une récente datation situe la construction de Saint-Donat-le-Majeur entre les années 1030 et les années 1060.

Au milieu du XIVe ,elle sera mise sous la dépendance du monastère de Ganagobie. Il y restera jusqu'en 1787.
Elle est alors vendue comme bien national.
Elle doit sa survie comme lieu de pèlerinage très fréquenté pendant les XVIIe et XVIIIe.
Après la Révolution, elle sera utilisée comme bergerie, comme grange puis comme lieu d'habitation pendant tout le XIXe.
L'église est classée à l'inventaire des monuments historiques en 1959 et sa réfection débuta en 1970.

Eglise de Saint Donat le Haut (Couvent des Crottes) ...

Croquis BachelardEn face de l'église Saint Donat-le-Bas, sur le flanc Sud du sommet de la Louvière, se cache un des plus mystérieux monuments que compte notre département.
Protégée par une forêt de chênes verts, une église souterraine romane datant du XIIe siècle s'y dissimule.
Vers l'an 500, Jean l'évêque de Sisteron fit appel à Donat d'Orléans pour évangéliser le pays de Lure.
Saint Donat aurait vécu dans cette doline appelée autrefois "Couvent des Crottes", celle ci lui aurait servi ensuite de sépulture. L'église Saint Donat-le-Haut fut ensuite construite sur ce sanctuaire.
L'église souterraine aussi appelée crypte, occupait la partie Ouest de la doline.
D'une longueur de seize mètres par cinq mètres de largeur, elle comportait deux entrées distinctes.
La première entrée se faisait par l'escalier en colimaçon encore existant, la seconde par le sud de l'édifice.
Le mur Est comportait trois absidioles semi-circulaires voûtées en cul-de-four dont il reste quelques vestiges.
Le mur Nord possède deux excavations naturelles qui aurait put accueillir la dépouille de Saint Donat.

D'après l'étude d'un document du XIIe siècle "La vie de Donat" retraçant la vie de ce prêtre d'Orléans qui vivait à la fin du Ve début du VIe siècles et qui se serait retiré "au pied de la montgne de Lure, en un lieu aride et désolé", G Barruol et J Thirion pensent que ce saint se serait d'abord installé sur l'éminence de le chapelle de Saint Donat le Bas avant de s'établir sur la hauteur voisine de Saint Donat le Haut.
Arrivé en ce lieu, l'hermite se serait construit une cabane en pierres sèches et aurait installé sa couche dans une faille du rocher, puis aurait élevé un oratoire à Saint Martin sur le bord de la colline ou il s'était installé.

L'abbé Andrieu y fit des fouilles de 1883 à 1890. Il fit percer un tunnel équipé de rails destinés à évacuer les matériaux. Ce tunnel ainsi que les rails sont toujours en place.

Sources ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_Saint-Donat_de_Montfort
http://chapelles.provence.free.fr/montfortstdonat.html
http://moimessouliers.free.fr/tous/topos/des_chapelles_duranciennes.htm
http://www.chateauneuf-v-s-d-04.fr/Files/histoire_st_donat_le_haut
Google books

___________
haut de page