Cliquez sur la carte pour la visionner et la parcourir sur Géoportail

Galerie Route royale côté Montfort | Galerie Route Royale Côté Châteauneuf-Val-St-Donat

Quelques Explications sur cet ouvrage

Cette chaussée empiérée construite vers 1782, rejoint, depuis le Jas des Bides, à Châteauneuf Val Saint Donat, le vallon du Mardaric en passant à l'ouest de Montfort.

Il s'agit de la Route Royale suivie par la poste à la fin de l'ancien régime. Sur la carte de Cassini, cette route est indiquée comme étant la route principale reliant Peyruis à Sisteron.

Cette voie fut abandonnée au milieu du XIXème siècle au profit de l'itinéraire passant par St-Auban (l'actuelle RN 96 renommée D4096)

Cette route, comme vous pourrez le remarquer sur mes photos, est bordée de part et d'autre de pierres de rive sur champs fort bien appareillées. Des murs de pierres taillées bâtis par endroit pour rattraper le dévers du terrain sont encore visibles. Cette chaussée fait 5 m de large. Les attalages pouvaient donc s'y croiser.

A propos de la 1ère Série de photos (Côté Montfort)

La première série de photo à été prise à la Combe Saint Donat, sur la commune de Montfort, à 2 km environ plus au sud.

C'est cette portion qui est la mieux conservée. Par endroit les rives sur champs sont encore présentes des deux côtés, et le pavage, bien que disparu en partie, et encore relativement visible, ce qui permet de s'imaginer la spendeur de cet ouvrage titanesque en son temps.

A propos de la 2ème Série de photos - (Côté Châteauneuf)

La seconde série de photos à été prise près de Châteauneuf Val Saint Donat au départ de la Route Royale au jas des Bides.

Sur cette portion se trouvent deux ponts séparés de 2 ou 300 m. Le premier intact, possède encore ses deux parapets, le second est encore debout mais en parti écroulé. Il conserve néanmoins son arc sud très bien appareillé, l'arc nord lui, s'est effondré, mais La voute de pierres tient toujours, et on peut le traverser à pied sans problème. La Route est dévié à cet endroit et contourne le pont. On trouve ensuite un autre pont en parfait état de conservation, puis un quatrième en partie écroulé.

___________
haut de page